[sans titre]

Elle s’est toujours dit qu’elle ne pouvait pas vous en vouloir. Elle s’est toujours promis de ne pas vous en vouloir.

Mais vous avez fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui, une petite fleur qui peine à s’épanouir. Elle a grandi trop vite, elle a compris trop tôt.

Elle s’est toujours promis de ne pas vous en vouloir, pourtant, aujourd’hui, elle vous en veut plus qu’à quiconque sur cette terre parce que chaque jour est plus difficile que le précédent.

Elle s’est toujours promis de ne pas vous en vouloir, pourtant, aujourd’hui, elle cherche une raison à tout ça, et vous êtes la seule explication qu’elle puisse trouver.

Elle s’est toujours promis de ne pas vous en vouloir, mais aujourd’hui elle n’y arrive plus.

Quand elle croit enfin avoir sorti la tête de l’eau, elle replonge encore plus profond qu’avant, jusque dans les abysses, jusqu’à des profondeurs auparavant inexplorées.

Chaque jour est peuplé d’une nouvelle découverte plus accablante que la précédente.

Pourquoi est-ce qu’elle se bat encore aujourd’hui, j’aimerais bien le comprendre. Elle s’acharne jusqu’à trouver des réponses qui ne viendront probablement jamais.

Un unique désir la hante : laisser tomber. Elle est fatiguée de chercher. Elle est fatiguée de cette bataille incessante, elle est fatiguée d’avancer.

Laisser un commentaire